Movember : Sors ta Mo, Bro

Cette année est la deuxième fois que se tiendra un Movember à l’Université Laval pour financer la lutte contre le cancer de la prostate. Cet événement organisé par Guillaume Drouin, étudiant au baccalauréat en physique, prend peu à peu de l’importance.

«Je suis vraiment fier. Le monde embarque. La moustache, c’est cool.» Le fondateur du Movember UL, Guillaume Drouin, croit dur comme fer à la réussite de son événement, qui rassemble 13 facultés en 2012, deux de plus que l’an dernier. Après avoir recueilli 17 000 $ en 2011, l’étudiant en physique revoit même ses attentes à la hausse. Il espère récolter 25 000 $ pour l’édition 2012.

«Je suis convaincu que l’on va y arriver. Je suis allé chercher pas mal de partenaires du côté des entreprises de la ville de Québec. Il y a aussi WKND 91,9 FM qui est avec nous autres. Signe encourageant, à cette époque en 2011, on était rendu à 1 000 $ alors qu’on en est déjà à 3 700 cette année.»

500 $ de bourse d’études

Après la victoire de la faculté de médecine en 2011, la lutte pour la Coupe Movember UL risque d’être encore plus intense pour cette deuxième édition. «La faculté de foresterie est en mission pour battre la faculté de médecine. Ils sont vraiment crinqué», assure Guillaume Drouin. En plus de cette compétition interfacultaire, chaque Mo Bro et Mo Sista sélectionné par leur faculté pourra participer à la finale de la plus belle moustache. A gagner, une bourse d’études de 500 $. Le rôle de juge sera tenu par des porteurs de moustache chevronnés : le chanteur de Dance Laury Dance, Max Lemire, et le maire de Saint-Anselme, Michel Bonneau.

Les festivités du Movember UL se tiendront au Grand Salon du pavillon Desjardins, le 29 novembre prochain. Encore une fois, Guillaume Drouin donnera de sa personne, car le groupe dont il est guitariste, Casabon, performera au cours de la soirée. Deux autres prestations sont au programme : The Steez et Wobble Dragons. Vinny Bombay, chanteur des Wobble Dragons, a à cœur de participer à cette édition 2012. «J’ai des membres de ma famille qui sont atteints du cancer de la prostate, donc c’est sûr que ça me touche personnellement. Ce n’est pas juste pour être à la mode en portant une moustache. Ce qui est important c’est que le message passe, pas seulement que la moustache pousse.» Le fondateur de l’événement espère attirer quelque 400 personnes, le double de l’an dernier.

 Expansion future

La réussite du Movember UL a interpellé les instances nationales du mouvement. Vincent White, responsable à l’échelle de la province québécoise, voit en Guillaume Drouin un allié de taille pour faire avancer la lutte contre le cancer de la prostate. «En 2013, on pense créer un comité d’organisation à Québec pour mieux synchroniser tous les événements Movember de la ville», avance Vincent White. «On veut être là pour être sûr que Guillaume aura besoin de tout ce qui lui faut et que le message du Movember soit bien transmis.»

Après avoir recueilli 1 M $ entre 2007 et 2011 à l’échelle de la province, le Movember Québec a battu tous les records l’an dernière avec 4,9 M $. En 2011, parmi 14 participants, la Canada a même été le pays qui a le plus levé d’argent avec plus de 42 M $.

Photo de Une : Hubert Gaudreau


Tagged:


'Movember : Sors ta Mo, Bro' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net