Les jeux médiévaux en lumière à Guérande

Près de 2000 personnes costumées sont attendus pour le défilé du dimanche matin.

Près de 2000 personnes costumées sont attendus pour le défilé du dimanche matin.

Pour la quinzième édition consécutive, Guérande fait sa fête à Anne de Bretagne les 17 et 18 mai prochains. Thème de cette édition : « Les jeux à la cour » de la duchesse.

La ville de Guérande sera bientôt aux couleurs médiévales. Saltimbanques, musiciens, chevaliers et autres figures du Moyen-Âge envahiront les rues de la cité médiévale pour un week-end complet. Pour la maire de la ville Stéphanie Phan Thanh, c’est un moment où Guérande remonte le temps jusqu’à son « âge d’or ». Avant d’ajouter : « On espère que tous les visiteurs qui viennent de loin vont être satisfaits, car cela représente beaucoup de travail et d’argent pour les associations ».

De fait, les années passent et la fête gagne en renommée attirant toujours plus de monde : 1 500 personnes costumées et 25 000 spectateurs en 2000 contre 2 000 personnes en costume et 45 000 visiteurs en 2013.

Pour arriver à une telle progression, la Fête médiévale s’appuie, entre autres, sur la Fédération Française des Fêtes et Spectacles Historiques (FFFSH). La FFFSH, créée en 1986, compte aujourd’hui 85 structures adhérentes. « Chaque année, on va à des assemblées générales, explique Hubert Sohy, coordonnateur du festival. On reçoit des conseils administratifs, juridiques et sur la sécurité. »

Au-delà des conseils que le comité de pilotage de la fête guérandaise glane à la FFFSH, cette fédération lui délivre un « label Qualité » depuis maintenant 4 ans. Ce dernier n’est pas renouvelé systématiquement et nécessite le respect de nombreux critères : le festival doit notamment avoir un thème précis décliné tout au long de la fête.

Pour le 500e anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, le comité de pilotage de la fête a ainsi choisi le thème des jeux. Pour rendre hommage à la duchesse qui était très joueuse, les taverniers et les camps de bénévoles vont constituer une quinzaine d’équipes composées de 4 à 5 joueurs, pour un total d’environ 80 participants. D’après Vanessa Christy, membre du comité de pilotage de la Fête : « Les taverniers ont chaleureusement accueilli l’initiative, même s’ils ont eu peur que cela leur prenne trop de temps. C’est pourquoi, nous avons choisi de faire les jeux en période creuse pour eux. »

Les équipes s’affronteront sur un ensemble de 4 épreuves (tir à la corde, jeu du béret, jeu des anneaux et chamboule-tout) le samedi et le dimanche entre 15h et 17h. A l’issue de ces efforts physiques, les équipes ex-aequo se départageront lors d’un quizz, qui fera appel à leurs connaissances sur le patrimoine guérandais.

Chacune des équipes repartira avec un lot, mais le comité de la fête souhaite garder la surprise quant au lot des gagnants.

Pierre-Louis CURABET.

Publié le 14 mai 2014 dans Ouest France.

Ouest France La Baule du 14 mai 2014 (version pdf)



'Les jeux médiévaux en lumière à Guérande' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net