Syrie : Bachar al-Assad vers une réélection ?

Les réfugiés syriens au Liban et en Jordanie votent de manière anticipée ce mercredi pour les présidentielles du 3 juin prochain en Syrie.

Depuis que la date de l’élection a été annoncée, des centaines de réfugiés ont fait la queue à l’ambassade syrienne dans la périphérie de Beyrouth (Liban) pour s’assurer qu’ils sont autorisés à voter.

La Commission électorale a repoussé la fermeture des bureaux de vote de 5 heures pour faire face à ce qu’elle qualifie d’un nombre «sans précédent» d’électeurs.

Près d’un million de réfugiés syriens vivent au Liban. On compte environ 500 000 nouveaux syriens en Jordanie depuis le début du conflit syrien en février 2011.

Au total, quelque 3,5 millions de Syriens ont fui leur pays en un peu plus de 3 ans.

Il est très difficile de vérifier de façon scientifique le nombre de votants potentiels. Le chiffre de 200 000 électeurs est parfois évoqué.

 

Bachar al-Assad vainqueur : « Une évidence »

Le président Bachar al-Assad est pressenti pour remporter largement un troisième mandat de 7 ans à la tête du pays.

Cette victoire apparaît comme «une évidence», d’après Sami Aoun, directeur de l’Observatoire du Moyen-Orient de l’UQAM à Montréal.

Il estime qu’ «avec les horreurs commises par des islamistes opposés au régime syrien, certains veulent revenir à une stabilité. Il y a un risque d’effondrement du tissu social syrien. Ainsi, des mini-Etats confessionnels sont en train de se créer actuellement en Syrie. Cela débouche sur une tendance à l’acceptation d’un Etat avec Bachar al-Assad à sa tête, car ce serait au moins un Etat stable».

Cela n’empêche pas d’entendre des critiques à l’encontre de Bachar al-Assad.

Selon un Syrien vivant en Jordanie, Um Mutaz, le président syrien n’aime pas et ne respecte pas le peuple syrien.

«Ces élections sont une farce. Qu’est-ce que cela va changer ? Rien ne va changer. Laissez le gagner. Il est président aujourd’hui et il pense qu’il continuera à l’être. Eventuellement, il finira par être à la merci de tous ceux ayant perdu un enfant ou un frère. Si Bachar al-Assad pense que ces personnes sont là pour voter pour lui par amour, alors il est bien stupide

 

Aucun changement post-électoral à prévoir

Le spécialiste du Moyen-Orient Sami Aoun avance que cette élection présidentielle ne laisse pas entrevoir de changement radical en Syrie

«Au niveau géopolitique, les Occidentaux, et notamment les Américains, vont garder une position de non-intervention directe. La seule vraie option de Barack Obama est de poursuivre l’essoufflement de ses ennemis. Il donne des gains symboliques et matériels à l’opposition syrienne pour qu’elle ne soit pas écrasée, mais ça ne va et n’ira pas plus loin.»

Dans son discours aujourd’hui devant l’Académie militaire des Etats-Unis à West Point, le président américain a annoncé que les Etats-Unis n’interviendraient pas militairement en Syrie, mais qu’ils apporteraient une aide supplémentaire à l’opposition syrienne pour qu’elle puisse combattre pour son propre future.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme dénombre 162 402 morts en Syrie, dont 80 836 civils depuis le 18 mars 2011.

Lien vers le site de la BBC Afrique : Bachar al-Assad vers une réélection ?

 

Publié sur le site de la BBC Afrique le 28 mai 2014.

Photo : Bachar el-Assad graffiti_Courtoisie Flickr Creative Commons thierry ehrmann



'Syrie : Bachar al-Assad vers une réélection ?' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net