De nouveaux locaux aux normes pour l’ITEP de Roubaix

HAUTS-CHAMPS. L’institut thérapeutique éducatif et pédagogique de Roubaix a déménagé rue Pierre-Brossolette. Les quarante enfants de l’établissement profitent de locaux remis à neuf et aux normes.

Pas facile de rester inactif pendant de longs discours. Jeunes, moins jeunes, avec ou sans difficultés comportementales, ça ne change pas grand-chose. Pourtant, les enfants de l’institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) de Roubaix n’ont pas pu y couper. Des représentants de l’association La Sauvegarde du nord, qui gère l’établissement, et de la municipalité étaient présents, ce mercredi, pour l’inauguration des nouveaux locaux de leur école.

Après plusieurs années passées rue Delespaul, l’ITEP a élu domicile à côté du groupe scolaire Brossolette depuis mai dernier. « Le déménagement était prévu depuis de nombreuses années, explique Christine Barras, directrice de l’établissement. Nos anciens locaux n’étaient plus adaptés. » La directrice appuie aussi sur l’importante proximité d’une école : « On veut garder un temps scolaire. Si possible, les enfants vont en récréation en même temps que ceux de l’école primaire Brossolette, et ils mangent à la même cantine ».

Dans la bibliothèque de l’ITEP, Brigitte Laballe, éducatrice spécialisée, abonde dans le sens de sa supérieure : « On a beaucoup plus d’espace, de luminosité et de matériel. Les espaces sont mieux aménagés selon les activités, avec un coin cuisine, lecture, etc. » Autour de l’éducatrice, quatre jeunes pleins d’énergie veulent absolument nous montrer leurs créations en terre cuite : « C’est grand ici, témoigne Narcisse Baclet, 11 ans, un porte-encens dans les mains. On peut faire de la sculpture sur terre, alors que c’était trop petit avant. »

Son copain Yan Poulain est, lui, à l’ITEP depuis trois ans. « Ça me plaît. Ici, tous les bureaux sont en haut. L’étage du bas est à nous, sauf le secrétariat », explique celui qui est à l’internat, comme neuf autres jeunes. Avant d’ajouter : « Mais je suis content que Martine [la secrétaire] soit en bas, car je vais lui demander des timbres et des enveloppes pour écrire à ma famille. » Dans ses nouveaux locaux remis à neuf grâce aux financements de la municipalité et de l’État, l’établissement accueille quarante enfants – que des garçons –, âgés de 6 à 12 ans, en situation d’échec scolaire et présentant des difficultés comportementales.

Pierre-Louis Curabet

Publié le 15 octobre 2015, dans La Voix du Nord – Roubaix.

Article complet à télécharger ICI



'De nouveaux locaux aux normes pour l’ITEP de Roubaix' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net