Le futur visage de Feuillatte

Le centre viticole Nicolas Feuillatte a fait visiter à la presse son futur Espace découverte qui accueillera le public à partir du premier trimestre 2017.

À l’heure où la marque Nicolas Feuillatte revoit en profondeur sa communication, la coopérative fait aussi peau neuve sur son site de Chouilly depuis plus d’un an en construisant un nouveau siège social et une nouvelle boutique.

Depuis la départementale D 40 A, les automobilistes ont ainsi pu suivre l’évolution de ces travaux qui ont débuté en février 2015, et qui devraient se terminer au premier semestre 2017. Sans plus de précision pour le clap de fin.

« Il y a une vraie rupture architecturale et un aspect de transparence en résonance avec l’élégance du champagne », explique Laurent Panigai, directeur général adjoint chez Feuillatte, à propos du futur siège social de la marque. Outre ces grands murs de verres, ce qui marque aussi dans la structure, c’est le toit ondulé « pour rappeler les coteaux champenois », lance Laurent Panigai.

Du siège social, on retient surtout cette vue assez bluffante donnant sur le mont Bernon depuis la future salle de réception au deuxième étage du bâtiment. Il faut dire que l’idée de ce nouveau siège remonte à 2007, et qu’elle a eu le temps de mûrir.

« C’est un outil au service de la marque », lance Laurent Panigai lors de la visite en avant-première à la presse. Avec toujours en arrière-pensée, ce questionnement identitaire et ce renouvellement sur lesquels Julie Campos, directrice générale de Nicolas Feuillatte, a appuyé à de nombreuses reprises hier matin.

Un nouvel Espace découverte

Si les salariés de la maison vont donc travailler dans un bel écrin de verre – difficile de regarder son écran d’ordinateur avec un si beau paysage devant les yeux –, les potentiels visiteurs et clients ne seront pas en reste.

La nouvelle boutique est rebaptisée Espace de découverte. « Notre objectif n’est pas la vente directe sur place, assure la directrice Julie Campos. Notre objectif premier est d’être ouvert le plus souvent possible et de constituer une expérience immersive pour que les gens repartent avec de bons souvenirs. » Comprenez, en mettre plein la vue des visiteurs qui deviendront, peut-être, de futurs clients fidèles.

En entrant dans cette nouvelle boutique de 2 500 mètres carrés, les badauds seront en effet impressionnés par les immenses cuves derrière le bar d’accueil où attendront bientôt 35 000 hectolitres de vins de réserve. En outre, un espace pédagogique est en réflexion, un espace enfant sera à la disposition des visiteurs et un espace au premier étage permettra de recevoir 80 à 90 personnes pour accueillir les groupes.

Pierre-Louis Curabet

Publié le 26 mai 2016 dans L’Union de Reims.

Page du journal à télécharger ICI



'Le futur visage de Feuillatte' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net