Où partent nos élus pour les vacances d’été

Le gouvernement vient de s’accorder une brève période de congés. Localement, nos élus profitent aussi de l’été pour se reposer. Certains ont accepté de dévoiler leur destination.

Pierre CHARLES, maire de Baye depuis 2008

Ça tombe bien, car je pars demain matin (jeudi) pour 18 jours à Argelès (Pyrénées-Orientales). Avant je ne prenais pas le temps et je partais que trois-quatre jours. J’ai 70 ans et là j’ai besoin de décompresser. J’ai de la famille là-bas et ça permet de sortir un peu du milieu où on se plaint du chien qui gueule et où de celui qui est mal garé. On va passer dans le Lot pour revoir deux oncles du côté de ma mère. Il y a des beaux coins dans le Lot, et on mange bien et à des prix raisonnables. Je pars avec mon amie en voiture. J’ai aussi deux jours de pêche au thon prévus à Béziers avec un cousin.

Danièle FORTIER, maire de Damery depuis 2008. Retraitée d’une grande maison de champagne

Je ne pars pas beaucoup. Quatre fois une semaine durant l’année. Je suis parti en juillet avec deux de mes petits enfants, les plus jeunes, en Haute-Savoie. C’est une région que j’aime beaucoup. Il n’y a pas grand monde, on est sûr de trouver la tranquillité. On fait des balades et on va voir des expositions. On va aussi se baigner dans le lac de Montriond ou près des torrents. Il y a un mini-golf également. Je ne saurais plus vous dire depuis combien d’années je fais cela. Je partais déjà avec les plus grands. Ça fait bien 25 ans alors! La voiture connaît le chemin, je pourrais presque la mettre en pilotage automatique (rires). Les petites étaient prêtes pour aller voir le Tour de France à Morzines, mais un orage a éclaté. Il y a toujours une ambiance exceptionnelle. C’est très animé dans ces moments-là. C’est le bonheur simple, mais c’est le bonheur. Je n’aime pas partir trop longtemps. Cette année, je suis parti dix jours. C’est le maximum que j’ai fait, car j’ai du mal à laisser mon village trop longtemps. J’y suis née.

Freddy LECACHEUR, maire de Fleury-la-Rivière depuis 2014. Vigneron

Pour l’instant, on ne part pas pour la simple et bonne raison que la fête de la Rosières à Fleury est pour bientôt (13-16 août, ndlr) et après la rentrée scolaire arrive vite, or j’ai encore des enfants scolarisés. Et puis, je suis viticulteur. Avec la forte pression qu’il y a en ce moment, on doit être assez présents. On partira sûrement à la Toussaint avec ma femme et mes deux enfants. On a un pied à terre sur Cherbourg et il y a la famille du côté de ma femme. On fait pas mal de visites et puis on en profite pour voir la famille.

Jacky Baillot, 68ans, maire de Cuis depuis 1989. Retraité

Je suis un peu en congé toute l’année d’un point de vue professionnel puisque je suis à la retraite, mais je suis parti au Touquet début juillet car j’ai un appartement là-bas. Je vais aussi y retourner quelques jours dans le mois, car ce n’est pas très loin. En trois heures on y est. C’est agréable comme ville, car il y a toujours de l’animation, les commerces sont ouverts le samedi et le dimanche, il y a du monde sur le marché. Après, c’est le Pas-de-Calais, il pleut souvent la nuit et il fait du vent, mais ce n’est pas un souci car je ne me baigne pas.

Rachel Paillard, maire de Bouzy depuis 2001 et conseillère régionale

Je pars demain (ce vendredi) pour une quinzaine de jours en Norvège et en Suède avec mon mari. Nous prenons la voiture, avec les vélos, et nous comptons remonter jusqu’à Bergen (Norvège, ndlr) en passant par Copenhague. Nos arrêts se feront au gré du vent et des rencontres puisque nous n’avons pas fait de réservation pour mieux nous imprégner de la culture locale. On souhaite découvrir d’autres façons de vivre en Europe. Après le Portugal l’an dernier, on va cette fois dans des pays où la parité est importante, qui n’ont pas les mêmes façons de voter que les pays du sud, ce sera une véritable découverte. Ce sera aussi l’occasion de faire de la randonnée, du vélo, de lire aussi, car j’emporte quelques bouquins avec moi.

Pascal Desautels, maire d’Oger depuis 1995 et conseiller départemental

Je ne pars pas durant les congés d’été, je garde la commune! C’est un choix, j’ai toujours dit que lorsqu’on assurait des responsabilités d’élu, on devait répondre présent à 100 %. Une mairie, c’est comme une entreprise. Mais à partir du 2 août, je viens en mairie en bermuda. Je ne m’ennuie pas. J’en profite pour faire du vélo, lire et surtout m’occuper de ma femme qui ne me voit pas beaucoup d’ordinaire. Là, je vais aussi regarder les JO de Rio. Quand je pars, c’est dix jours dans l’année et à l’étranger.

Margaud Déclemy et Pierre-Louis Curabet

Publié le 8 août 2016 dans L’Union d’Épernay.

Page du journal à télécharger ICI


Tagged: ,


'Où partent nos élus pour les vacances d’été' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net