Une nouvelle cour et un nouveau préau à l’école élémentaire de Montmirail

Des travaux à hauteur de 442 000 euros ont permis d’effectuer des rénovations conséquentes dans l’établissement élémentaire qui accueille 260 enfants.

Contrainte budgétaire oblige, l’école élémentaire publique de Montmirail fait peau neuve petit à petit. « En 2008, nous souhaitions faire une révision complète des écoles de Montmirail, explique Jean-Paul Bernier, vice-président de la communauté de communes de la Brie Champenoise (CCBC). Finalement, on s’est rendu compte que le financement allé très loin (environ 15 millions d’euros, ndlr). On a donc décidé de faire les travaux par tranche. »

Après avoir refait une salle de classe l’été dernier, la rénovation de l’école rue du Faubourd-de-Paris s’est accélérée en cette période estivale grâce à un investissement de près de 442 000 euros hors taxe, subventionné à hauteur de 20 % par le Département et 20 % pour l’État. Tout d’abord, deux nouvelles classes – sur douze au total – ont été remises à neuf. « Le plafond a été rabaissé pour faire des économies d’énergie, explique Étienne Dhuicq, président de la CCBC. L’éclairage à LED donne aussi une meilleure lumière et consomme moins d’énergie. »

Pour compléter le tout, les murs ont été repeints couleur taupe et la ventilation mécanique contrôlée a, elle aussi, été changée. L’ensemble du réseau informatique de l’établissement a aussi été refait.

Outre ces deux classes, le gros des travaux concernait surtout l’extérieur. D’un côté, la cour a été totalement refaite. « Elle était très, très fatiguée », glisse Jean-Paul Bernier. Pour cela, les arbres de la cour ont été abattus : « Les anciens étaient creux et on avait des problèmes d’insectes, souffle le président Étienne Dhuicq. Et il était aussi difficile de faire les travaux sans les abattre ». Mais pas d’inquiétude, six nouveaux arbres seront plantés pour la Sainte-Catherine, le 25 novembre prochain.

Ensuite, les jeunes pourront jouer sous un nouveau préau aux poteaux violets. « Les instituteurs nous ont demandé s’il était possible de “fermer” l’enceinte de l’école, car des personnes dérangeaient les enfants quand ils étaient en récréation », raconte le président de la CCBC.

De surcroît, en raison du plan vigipirate qui oblige à fermer les portes des écoles, chaque classe a été dotée d’un interphone. Enfin, des sanitaires tout propres devraient être finalisés courant octobre. « Les parents nous reprochaient souvent [la vétusté des sanitaires] », reconnaît Jean-Paul Bernier.

Pierre-Louis Curabet

Publié le 29 août 2016 dans L’Union d’Épernay.

Page du journal à télécharger ICI



'Une nouvelle cour et un nouveau préau à l’école élémentaire de Montmirail' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net