Aide aux devoirs : la mission gratifiante des bénévoles de l’Aduges

L’Aduges (association dunkerquoise de gestion des équipements sociaux) lance sa rentrée des aides aux devoirs dans ses quatorze maisons de quartiers, lundi. Rencontre avec Thérèse Galliot, l’une des bénévoles.

Dunkerque. Thérèse Galliot a le débit de parole très (très) rapide, à l’image sûrement de son enthousiasme pour sa mission bénévole d’aide aux devoirs au sein de l’Association dunkerquoise de gestion des équipements sociaux (Aduges). «Un jour, Arnaud (Huret, responsable de la section enfance à la maison de quartier de l’Île Jeanty, ndlr) m’a proposé de faire du périscolaire et comme j’adore les enfants, j’ai accepté», raconte tout sourire la retraitée.

À la maison de quartier, tout le monde l’appelle «mamie». Depuis trois ans, elle prend en charge une douzaine d’élèves par an, divisés en petits groupes, chaque fin d’après-midi. Un engagement qui demande à cette ancienne vendeuse de fruits et légumes d’innover en permanence: «Ce n’est pas faire les devoirs, nuance Thérèse. Il faut que ce soit agréable car ils sont déjà en cours toute la journée. Il faut que ce soit du plaisir, pour les élèves et pour le bénévole».

Le plaisir de Thérèse ne fait aucun doute, elle qui arrive «vingt minutes en avance car j’ai hâte de voir mes petits bouts». Il passe aussi par le réconfort promis au bout de l’effort: «Il leur faut une récompense, les remotiver sans arrêt. Je leur dis par exemple qu’ils pourront jouer aux dames s’ils finissent leurs devoirs».

Des élèves du CP à la troisième

Pas besoin de préparation particulière pour aider ces jeunes du CP à la troisième, juste un peu d’organisation. Thérèse laisse les grands commencer leurs devoirs pendant qu’elle s’occupe des plus petits. Puis elle effectue des roulements entre les différents groupes.

Si ces aides aux devoirs ont des effets bénéfiques sur les enfants, c’est aussi le cas pour Thérèse: «Ça me procure du bien-être moralement et physiquement, admet-elle. Je donne de ma personne mais il y a énormément de reconnaissance, de la part de tous les enfants et des parents».

Pierre-Louis Curabet

Publié le 13 septembre 2016 dans La Voix du Nord – Dunkerque.

Page du journal à télécharger ICI



'Aide aux devoirs : la mission gratifiante des bénévoles de l’Aduges' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net