Dans les pas, feutrés, de deux chasseurs à l’arc

Moins connue que sa jumelle à l’arme à feu, la chasse à l’arc compte aujourd’hui une soixantaine d’adeptes au sein de l’association des Chasseurs à l’arc du Nord. Nous sommes partis à la chasse au rat musqué avec deux d’entre eux, Yahn et son père José. Chut! Il ne faut pas effrayer les proies.

Thun-l’Évêque. «Il y en a un.» Yahn s’arrête de parler. Se rapproche du riot voisin, la Rasse. À pas de loup. Attend. Observe. «Il est rentré dans son trou.» Nous sommes au cœur des marais, Yahn Laforce et son père José chassent le rat musqué… à l’arc (lire ci-dessous). «Notre but, c’est de chasser au plus près», glisse le paternel, cure-dent toujours au coin de la bouche. «Plus le gibier est près, plus le chasseur a bien travaillé», abonde son fils.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI



'Dans les pas, feutrés, de deux chasseurs à l’arc' has no comments

Be the first to comment this post!

Leave a Reply

Old Paper by ThunderThemes.net